Le massage bébé Shantala, transmission d'un rituel du toucher et du regard

Écouter, envelopper et soutenir votre bébé avec le massage bébé Shantala


La mise au monde de votre bébé ouvre un nouveau chapitre dans votre histoire de femme, de compagne et de mère. Vous avez traversé avec votre bébé la puissance du passage de la naissance.

Vous vivez à présent ensemble, avec votre partenaire, à la fois l’émerveillement et l’exigence que c’est de devenir parent. Votre intimité et votre complicité de famille se crée grâce à vos présences, vos touchers et vos regards l’un pour l’autre.

Et si vous enrichissiez ce voyage intime et complice par un rituel néonatal du sous-continent indien qui se voue au bien-être des bébés et des familles ? C’est l’invitation qui vous est proposée avec l’histoire et les bienfaits du massage bébé Shantala qui apporte confiance et autonomie à vous, parents, et à votre bébé.


Shantala, entre l’amour d’une mère et la tradition d’un pays


Dans les années 70, la rencontre de Shantala, jeune mère du Kérala du sud-ouest de l’Inde et de ses deux enfants, avec le gynécologue Frédérick Leboyer (1918-2017) dessine les contours de la transmission du massage bébé Shantala en Occident.

Naît de cette rencontre le livre de Frédérick Leboyer « Shantala, un art traditionnel, le massage des enfants » (1976), un récit de passation de l’Orient à l’Occident des bienfaits du toucher sur le bébé. Des photos en noir et blanc, prises avec un argentique par l’auteur lui-même, illustrent l’engagement d’un homme en faveur de l’humanisation des naissances. Avec délicatesse, ce livre est une invitation à cultiver l’intuition et le respect dans la rencontre de deux corps, celle du parent et du bébé. Afin d’apprendre à « parler à [la] peau […] [et au] dos [de son bébé] qui a soif et faim autant que son ventre ».


Le toucher : la rencontre du bébé avec soi et son environnement


C’est dans la chaleur et la douceur de votre utérus que les sens de votre bébé se construisent, et le toucher est le premier de ses sens à arriver à maturité dès la 4eme semaine de votre grossesse. Le toucher, c’est la peau de votre bébé mais aussi ses organes, ses muscles ou encore ses articulations. À la 20eme semaine de votre grossesse, l’ensemble du corps de votre bébé est prêt à recevoir autant de l’information sur les contours de son corps qu’à réagir aux stimuli de son environnement.

À sa naissance, son sens du toucher est le plus développé et éveille votre bébé au monde. Votre présence dans vos gestes, en tant que parent, l'accompagne en douceur. Car dans sa rencontre avec sa vie extra-utérine, il est confronté à de nouvelles sensations. Vous l’accompagnez alors dans la construction de son unicité, à travers l’image qu’il a de son corps. Ou encore vous le soutenez dans l’expression de ses émotions, à travers les stimulations qu’il reçoit de son environnement. Vous lui offrez ainsi un passage tout en douceur, de la chaleur à la douceur de votre utérus jusqu’à celles de vos bras.

massage-huile-detente-visage-femme
© Alex Pasarelu

Masser votre bébé : un accompagnement et une communication en toute simplicité


Votre toucher, geste non verbal, donne une nouvelle vie aux mots et aux regards de tendresse avec lesquels vous nourrissez votre bébé. La communication se fait tout autre grâce à des effleurages, des caresses et des pressions qui ramènent votre bébé aux sensations premières de sa vie utérine. Vous (re)créez le bien-être et la sécurité d’un environnement bienveillant par cette rencontre active du peau-à-peau. Un moment opportun pour votre sérotonine et votre ocytocine, hormones relaxantes et réconfortantes, d’être pleinement libérées.


Installé(e) dans un endroit où vous vous sentez bien votre bébé et vous, nous allons faire le nécessaire pour que vous viviez ce moment avec accueil et respect.

Choisir un moment où votre bébé et vous-même êtes pleinement disponibles l’un à l’autre. La pièce où vous vous trouvez est chauffée au-dessus de 25°C pour que votre bébé déshabillé n’ait pas froid. Entourez-vous de coussins (d’allaitement) et de couvertures afin de créer un cadre confortable pour votre bébé et vous. De serviettes et de vêtements doux et chauds (surtout pour les pieds) afin d’envelopper au besoin votre bébé tout au long du massage. Et enfin de votre huile de massage végétale * avec un bain-marie d’eau tiède, pour garder votre huile tiède tout au long du massage.


Il est temps de prendre de belles respirations en rythme avec votre bébé, de plonger votre regard dans le sien, d’envelopper ses pieds dans vos mains et de lui annoncer votre intention de le masser.


Chaque geste que vous allez lui offrir accompagne son équilibre physiologique. Ainsi vous favorisez la fluidité de son système circulatoire, la capacité de son système respiratoire et l’activation de son système digestif. Votre massage évolue tout au long des phases de croissance de votre bébé. Ainsi, vous répondez avec plus de justesse à ses « déséquilibres » tels que le percement de ses dents, ses ballonnements ou encore ses troubles du sommeil. Par votre toucher, votre connaissance du corps de votre bébé en devient plus sensible et juste.


Prenez le temps à présent et offrez-vous la transmission d'un massage bien-être pour votre bébé et vous.


| Mathilde


* Privilégiez des huiles pressées à froid et biologiques afin d'assurer qualité et nutrition à la peau de votre bébé.



24 vues0 commentaire