Le Prénatal, massage allié de la grossesse

Prendre soin de vous et de votre bébé avec le massage Prénatal


Le prénatal, ces instants avant la naissance d’une mère et de son bébé. 9 mois, 39 semaines, 287 jours, 6 888 heures * vont rythmer et développer les corps, les intellects et les émotions de ces êtres intrinsèquement liés.

La mère porte, nourrit et protège la nidation, le développement et le mouvement de son bébé tout au long de la grossesse.

Une grossesse où le bien-être d’une mère lui permet de s’accueillir, de se reconnaître et de se célébrer dans sa maternité. Une grossesse où le bien-être d’un bébé lui permet de (se) développer, de (se) découvrir et de (se) connaître (dans) son humanité.

Cultiver votre bien-être est une porte et le massage prénatal est une clé pour une grossesse soutenue et paisible.


Dès les premiers battements de cœur


Votre première échographie a eu lieu à 10 semaines de grossesse et il est possible que les battements de cœur de votre bébé soient arrivés jusqu’à vous. Quelles émotions vous habitent à moment-là ?

Chaque vécu de grossesse est unique et vous pourriez déjà vous sentir envahie par de la joie, de la confiance, de la peur, de la surprise, de la tristesse, du dégoût, de la colère. Quelle est votre histoire de femme ? de couple ? de famille lorsque vous apprenez votre grossesse ?

Le massage prénatal vous offre un espace nécessaire pour accueillir ce qui se passe en vous **. Le toucher du massage favorise la sécrétion de l’ocytocine, une hormone intimement liée au sentiment de l’amour et du plaisir, qui est là pour nourrir la confiance en votre histoire, en vous et votre bébé.

La fragilité de votre bébé, elle, est respectée en ce premier trimestre. C’est avec une huile végétale neutre que nous prendrons le temps d’apaiser vos pensées en massant exclusivement le haut de votre corps et votre visage d’enveloppantes et douces manœuvres.


massage-huile-detente-visage-femme
© Olia Danilevich

Votre grossesse, au fil des mois


Le massage prénatal est un allié chaque mois de votre grossesse car vous offrez de l’attention à chaque transformation corporelle que vous vivez.

Enceinte, vous vivez une augmentation de la consommation en oxygène (20 à 30%) de votre système respiratoire. Avec le massage du haut du dos et du ventre, c’est un toucher lent qui va favoriser le confort de votre cage thoracique et de votre diaphragme.

Enceinte, vous vivez une augmentation du volume sanguin (1,5 à 2 litres) de votre système vasculaire. Avec le massage des jambes et des bras, c’est un toucher drainant qui va réguler la circulation de vos fluides.

Enceinte, vous vivez une augmentation du poids (20 fois) et de la taille (40 fois) de votre utérus. Avec le massage du bas du dos et des fessiers, c’est un toucher respectueux qui va accompagner la mobilité de votre bassin.

Les transformations que vous vivez sont nombreuses et les bienfaits que vous offre le massage prénatal savent y répondre. Chaque toucher est là pour détendre, soulager et nourrir votre maternité.


(Re)trouvez votre confort avec le massage


Comment (re)trouver du confort en étant allongée avec votre bébé ? Le massage prénatal est plein de surprise car il sait s’adapter à vos besoins et à vos ressentis.

Vous pourrez être massée en position fœtale, vous permettant d’enlacer un coussin moelleux pour votre confort. Un petit coussin entre les 2 genoux peut-être là pour garder l’alignement de votre corps. Ainsi sur un côté puis sur l’autre, vous recevrez un massage complet des jambes et du dos.

Vous pourrez être massée, allongée sur le ventre, grâce à un coussin de massage postural. Vous pourriez y retrouver le confort d’être sur le ventre en toute sécurité pour vous et votre bébé. Ainsi vous êtes massée des pieds jusqu’à la tête dans une même continuité.

Cet instant de bien-être peut aussi connecter pleinement votre bébé aux sensations en vous offrant un massage sur le dos. Ainsi le massage du ventre et du visage va pleinement conclure le soutien et la paix de cet instant.


Prenez le temps à présent et offrez-vous un massage bien-être pour vous et votre bébé.


| Mathilde


* Laissez-vous vivre votre propre rythme. Vous accoucherez peut-être avant 9 mois ou après 39 semaines. Votre bébé et vous vivrez votre naissance lorsque ce sera le moment venu pour vous.

** Vous vivez une grossesse avec des symptômes ou des antécédents médicaux ? L’avis de votre médecin ou de votre sage-femme est essentiel afin que vous receviez un massage en respect avec votre réalité.



32 vues0 commentaire