Mentions légales

PRÉSENTATION DU SITE

 

En vertu de l’article 6 de la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique, il est précisé aux utilisateurs du site www.corpsrefuge.com l’identité des différents intervenants dans le cadre de sa réalisation et de son suivi :

 

Propriétaire : Mathilde Lieber
Activité Principale Exercée (APE) : 9604Z Entretien corporel

N° Siret : 893 194 506 00018

Création Identité Visuelle et Charte Graphique : Sab&Nous

 

Corps Refuge - Massage | Accompagnement | Bien-être
07 54 36 65 72

19 allée du Lude - 81000 Albi

corps.refuge@gmail.com

 

Corps Refuge est un concept diffusé par Mathilde Lieber.

 

DEVOIRS & OBLIGATIONS

Conformément à l’éthique professionnelle, en tant que praticienne en massage bien-être et doula, j’exerce ma profession légalement d’un point de vue administratif, en adoptant un statut d’auto-entrepreneure et en ayant souscrit à une assurance professionnelle avec la MAIF - Société d’assurance mutuelle à cotisations variables CS 90000 - 79038 Niort Cedex 9. 

Dans mon activité, je tiens compte des limites de mes aptitudes, de mes connaissances, ainsi que des moyens dont je dispose. Je ne dois pas, notamment, entreprendre des services pour lesquels je ne suis pas préparée, formée ou suffisamment équipée.

Je m’engage à remettre en cause mes acquis et à me former par le biais de stages, d’ateliers ou de formations pouvant améliorer la qualité de mes services auprès de ma clientèle.

INTÉGRITÉ

J’exerce mon travail, sans discrimination aucune, dans le respect de la vie privée, de la dignité et de la liberté de ma clientèle.

Je m’abstiens d’exercer dans des conditions, des états ou des endroits susceptibles de compromettre la qualité de mes services et la dignité de la pratique du massage bien-être et de l’accompagnement à la naissance.

En tant que praticienne en massage bien-être, je m’interdis d’utiliser toute pratique et/ou technique qui dépasse le cadre de la relaxation et du bien-être, c’est-à-dire, les pratiques à visée médicales, paramédicales, kinésithérapeutiques, sexuelles *. 
Ainsi je ne pose jamais de diagnostic sur l’état de santé de ma clientèle et ne critique en aucun cas le diagnostic de professionnels de la santé, et, quand cela est nécessaire, dirige ma clientèle vers l’un de ceux-ci.

En tant que doula, je ne précède pas la demande des parents, ni même n’oriente les décisions ou projets des parents dans quelque sens que ce soit.
J’offre aux parents la stabilité de mon engagement ainsi qu’un soutien approprié du prénatal au postnatal, englobant le moment de l’accouchement. 
Mon accompagnement ne peut exister sans un suivi médical et une présence à l’accouchement d’une sage-femme ou d’un médecin. 
Ainsi je ne pratique aucun acte médical et mon accompagnement ne remplace en aucun cas un suivi médical de la mère pendant sa grossesse et l’accouchement.

Je me dois de respecter les règles de base de l’hygiène personnelle et vestimentaire afin de ne pas indisposer ma clientèle.
Tout comme je me dois de respecter le droit à l’intimité et à la pudeur de ma clientèle.

* Conformément à la loi du 30 avril 1946, au décret N°60665 du 4 juillet 1960, à l’article L489 du Code de Santé Publique et au décret N°96-879 du 8 octobre 1996, il ne s’agit nullement de massage médical ou de kinésithérapie, mais de techniques de bien-être dans la relaxation physique et la détente.